Retour au Mexique

Presque quatre ans et demi plus tard, nous repartons. Cette fois-ci, nous laissons le van derrière nous, à Montréal. L’ouverture de la frontière américano-canadienne n’étant pas encore certaine quand nous préparons notre voyage, nous décidons de prendre l’avion. Destination : le Mexique.

Le 13 novembre 2021, après 15 heures de vol et d’escales, nous atterrissons à Ciudad de México. Nous avons réservé une chambre dans un appartement du quartier Coyoacan. Il est bientôt minuit quand notre hôte nous accueille. Notre veste polaire n’est pas de trop pendant que nous faisons connaissance dans le petit jardin.

L’hiver a commencé, et cette année, il est plus froid qu’à l’accoutumée. L’appartement n’a ni chauffage ni isolation. Les nuits fraîches s’immiscent à l’intérieur des foyers.

Notre première activité mexicaine est de redécouvrir le marché de Coyoacan que nous avions tant aimé. Dès nos premiers pas dans la rue, nous remarquons que tout le monde, même les très jeunes enfants, porte un masque. Nous nous conformons. On se dit que, vu le niveau de pollution de l’air, porter un masque n’est pas une mauvaise chose.

Rapidement, México nous rappelle que nous sommes à 2 200 mètres d’altitude. Nous avons parfois le souffle court et le cœur qui s’emballe. Ça ne nous empêche pas de parcourir les mille et une ruelles qui jalonnent le quartier. J’avais oublié les trottoirs déformés par les racines des arbres qui dessinent un parcours à obstacles propice aux entorses. Je redécouvre avec plaisir les dessins sur les murs qui racontent une histoire ou un pan de la culture.

Nous retrouvons cette ambiance mexicaine qui nous a tellement manqué : les fleurs dans les arbres, le chant des oiseaux, les vendeurs de rue qui nous interpellent et ceux qui sillonnent le quartier annonçant leurs marchandises au porte-voix. Un joueur de trompette s’installe sous la fenêtre de notre chambre et égaie les alentours par ses reprises de chansons populaires.

Nous profitons de nos quelques jours de vacances pour prendre nos marques. Cette fois-ci, nous ne parcourrons pas le pays. Nous nous installerons pour plusieurs semaines dans différentes villes. Notre prochaine étape est Puerto Escondido, et lundi, nous retrouvons notre ordinateur. Nous débutons notre nouvelle vie de travailleurs à grande distance.

Ainsi commencent nos 5 semaines à Ciudad de México et nos 5 mois au Mexique.

Une seule chose me manque : le van.

5 thoughts on “Retour au Mexique

  1. Travailleur à grand distance : j’adore ! Je me doute que le van doit vous manquer.
    Profitez bien ! Hâte de continuer de vous suivre pendant cette aventure. Xxx

  2. Coucou, profitez bien de ce voyage, tout e en travaillant, cela doit vous changer de votre quotidien. Passez de bonnes fêtes de fin d’année. Bisous et à très bientôt. Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *